CK7: #NOFEAR





 

Ou quand Colin Kaepernick, le célèbre quarter-back des San Francisco 49ers aux stats ahurissantes notamment lors de son incroyable saison 2013 en #NFL, a pris cette année, une dimension politico-sociale nationale en choisissant de poser son genou à terre dès que retentit "The star-spangled banner" (l'hymne américain), en signe de protestation contre les actes ciblant la communauté noire américaine. Aujourd'hui, le phénomène prend une ampleur sans précédent et divise farouchement une population en proie au réveil de ses vieux démons. Colin Kaepernick, jusque là, star millionnaire du sport US aux contrats stratosphériques, à qui tout réussissait et qui se dirigeait tout droit vers le All Of Fames de cette "Amérique qui gagne", est en train de devenir un phénomène social incontournable et inattendu, dans un pays qui vient d'élire Donald Trump à sa tête. Colin Kaepernick aurait pu choisir de poursuivre paisiblement sa déjà glorieuse carrière vers un avenir plutôt radieux. Il a finalement préféré donner sens à sa notoriété et ses convictions, déclenchant des manifestations de haine pour certains, jusqu'aux insultes de Donald Trump himself, ou voué au culte et propulsé au rang d'icône par d'autres, notamment les membres du mouvement #BLACKLIVESMATTER

Certains comparent déjà son genou à terre au poing ganté de John Carlos (@johncarlos) et Tommie Smith (@tommiesmith) , et son image quasi christique évoque désormais les actes Historiquement engagés et politiques des Martin Luther King (@martinlutherking), Muhammad Ali (@Muhammadali), ou encore Rosa Parks (@rosaparks ). 


A LIRE: 








Articles les plus consultés